ENJEU DE LA FORMATION PREPARATOIRE A L’EXAMEN DU PERMIS DE CONDUIRE

SON DEROULEMENT ET LES CONDITIONS DE PASSAGE DE L’EXAMEN DU PERMIS DE CONDUIRE

L’enjeu principal est d’amener tout apprenant de la route à adopter une conduite responsable, c’est-à-dire respectueuse des autres usagers, respectueuse de l’environnement et du respect du code de la route.

La formation doit permettre à tout usager :

  1. De prendre conscience des facteurs de risque
  2. De comprendre les interactions entre ces facteurs
  3. De prendre en compte lors de la conduite de ses capacités et de ses limites
  4. D’adopter une conduite apaisée
  5. De comprendre l’interaction entre l’homme / le véhicule / l’environnement.

La formation favorise :

La prise de conscience des risques ;

Permet d’accroître ses capacités d’auto-évaluation sur ses points forts et ses faiblesses ;

Permet de faciliter la mise en place de stratégies individuelles pour une conduite plus sûre.

La formation facilite :

La mémorisation des règles ;

L’assimilation des règles et des comportements à adopter ;

La compréhension, notamment avec l’alternance entre la théorie et la pratique qui permet de mettre en pratique sur la route les connaissances acquises ;

Les transferts des connaissances vers les savoir-faire et inversement.

DEROULEMENT EXAMEN BLANC DE CONDUITE 2.2B

Il a pour objet de vérifier la capacité de conduire un véhicule automobile sans danger ni pour le conducteur ni pour les autres usagers.

Pendant l’examen blanc, le formateur va évaluer votre conduite, en prenant en compte aussi bien les actions bien réalisées que les erreurs éventuellement commises. Cependant, seules les erreurs importantes sont mentionnées sur le bilan.

Le formateur détermine la gravité des erreurs en tenant compte des dispositions du code de la route et du contexte de la circulation.

Les erreurs mineures :

Elles sont sans incidence sur la sécurité. Elles sont sans conséquence sur la prestation. Elles ne sont pas reportées sur le bilan

Les erreurs sérieuses :

Elles n’ont pas mis immédiatement en cause la sécurité, mais pourrait avoir des conséquences grave dans un contexte différent.
La répétition des erreurs sérieuses dans un même domaine de compétence peut entrainer un résultat défavorable si tel est le cas la case « insuffisant » est cochée

Les erreurs graves :

Elles placent les autres usagers et/ou le véhicule dans une situation où la sécurité ne dépendrait plus que des autres.
Chaque erreur grave est mentionnée sur le bilan.0une seule de ces erreurs implique nécessairement un résultat défavorable, qu’il y ait ou non une intervention du formateur
En cas d’intervention soit verbale, soit sur les commandes du véhicule, la case « int » est cochée.

Epreuve pratique

Il est toujours plus facile de réussir un examen lorsqu’on connait précisément les critères d’évaluation

Un minimum de 20 points sur 31

Durée : 32 minutes dont au moins 25 minutes de conduite effective.

    • Parcours divers et varié : réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier
    • Conduite en autonomie : 5 minutes suivre un itinéraire ou vous rendre vers une destination préalablement établie, en vous guidant de manière autonome, pendant une durée globale d’environ 5 minutes.
    • Manœuvres : Réaliser deux manœuvres différentes, dont au moins une en marche arrière et une à votre initiative

 

Marche arrière ligne droite ou en courbe
Créneau à gauche ou à droite
Rangement bataille
Rangement en épi
Demi-tour dans limite de la chaussée
Arrêt de précision

    • Vérifications (1) : chaque bonne réponse aux vérifications donne 1 point dans la limite de 3pts
    • Procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule et répondre à une question en lien avec la sécurité routière.
    • Adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre
    • Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables.
    • Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux jeunes conducteurs

 

Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.